BIOGRAPHIE

À chaque rencontre, IMPARFAIT impose un rock urbain et explosif qui fait voler en éclat toutes les étiquettes qu’on voudrait lui coller.

L'histoire est simple.

Venue d'une cité de l'est de la France, avec, pour seul bagage, une valise pleine de couleurs, de hargne et d'aspérités, Prisca, ne trouvant pas son reflet dans le miroir, s'embarque dans un voyage initiatique fou.

Erreur 404.

Peu à l'aise avec les clichés et les carcans qui lui sont réservés, elle cherche un écho à ses mots et rencontre trois mecs illuminés, ayant perdu la parole, en marge de la grande mécanique des foules: Bruno, Loic et Léo. À travers ses textes incisifs, imagés, et écrits en français, la jeune femme devient leur voix.

Mise à jour.

Il faut tout reconstruire à quatre: le groove du rap, la baston du métal, l'évasion de l'électro, la volupté de la pop deviennent alors leur cri commun. L'exploration de chacun les amène à forger le son d'IMPARFAIT, puissant, éclectique, un bulldozer en roue libre.

Le registre de Prisca ne connaît pas de limite : chant, rap, hurlements. La basse de Bruno nerveuse et saturée fusionne avec la batterie de Léo qui peut passer en un instant de sonorités électroniques à une déferlante de cymbales. La guitare de Loïc fuzzy et sale laisse parfois place à des sons glitch et autres effets cosmiques maîtrisés.

IMPARFAIT devient alors le parfait medium pour nous faire passer de l’autre côté du miroir, vers un futur à dessiner.

Depuis 2015, une centaine de concerts se sont enchaînés comme une évidence, car c’est en live que le groupe prend son envol. Le deuxième EP du groupe, “ERREUR 404”, leur permet d’assurer la première partie de No One Is Innocent, Tagada Jones, Ultra Vomit, Punish Yourself, Pogo Car Crash Control ou encore des Nova Twins.

Le quatuor a maintenant repris la route des studios...

IMPARFAIT